chatterie Kawalik bengal, élevage chats bengal

 

 

CARACTERE DU BENGAL

 

 

LE BENGAL : du velour dans une peau de léopard

chaton bengal enfant

Le bengal n'a de sauvage que son esthétisme ! ..de ses origines, il ne reste guère que son agilité et sa vivacité. Il se caractérise par la gentillesse et la douceur.

C'est un formidable compagnon qui aime passer du temps auprès de son maître. Il aura souvent une figure d'attachement préférée. Certains sont même très pot de colle et vous suivent dans tous vos déplacements à la maison. Ils sont expressifs et peuvent se montrer bavards.

Votre bengal sera épanoui en votre présence, il supportera votre absence, mais un compagnon lui apportera beaucoup de réconfort. Il n'aime pas la solitude. C'est pourquoi je conseille souvent d'opter pour un second animal de compagnie : un autre chat ou un chien.

Nous avons nous même un dalmatien et tout le monde cohabitent bien. Il y a même quelques chamailleries ou léchouilles entre eux.

Les bengal s'entendent aussi très bien avec les enfants. Cela nécessite une éducation pour les plus petits qui doivent apprendre à respécter l'animal. Le lien se contruit à travers le jeu et les câlins.

Ce sont des chats très curieux, coquins, joueurs, qui recherchent l'intéraction. Il est communiquant.

Certains peuvent se montrer plus timides et particulièrement envers les étrangers. Mais comme ils n'aiment pas la solitude, ils finissent par venir d'eux-même au contact.

 

Nos chatons vivent tout d'abord en nurserie, puis intègrent rapidement notre espace de vie de façon être familiarisés à la vie de famille, les bruits de la maison, les autres animaux de compagnie.

Le bengal a une grande faculté d'adaptation. Il peut aisément vivre en appartement, du moment que vous lui apporter de la compagnie. Nos chatons ne sont pas habitués à aller dehors, pour des raison de sécurité, mais aussi pour ne pas leur donner goûts à ces plaisirs. ...comme la plupart de nos acquéreurs vivent en intérieur.

Petite caractéristique : il a un fort attrait pour l'eau. Il aimera pateauger dans le fond de votre baignoire ou douche ou il cherchera à boire au robinet....

 

Problèmes de comportements :

La plupart des comportements indésirables sont provoqués par des aspects hormonaux et donc liées à la reproduction.

Pour ou contre la stérilisation ?

L'idée selon laquelle une chatte devrait avoir au moins une portée pour être mieux équilibrée est une fausse croyance..c'est une vision humanisée ...on prêtte à l'animal le désir de descendance propre à l'homme alors que la reproduction chez le chat ne réponds qu'à un besoin hormonal.

 

Dès la maturité sexuelle, que ce soit chez le mâle ou la femelle, les désagréments sont multiples :

- Chez le mâle, le problème du marquage urinaire est quasi-systématique; le mâle urine plusieurs par jour ...et partout (canapé, mur, lit, rideaux...). Il n'y a aucune solution à ce problème malheureusement. Cela s'accompagne également de miaulements intempestifs et parfois même de comportements agressifs.

- Chez la femelle, vous aurez des miaulements intenses pendant les périodes de chaleurs. La fréquence des chaleurs est différente d'une chatte à l'autre. De janvier jusqu'à l'été, les chaleurs peuvent se répéter tout les mois. Il n'est pas rare de voir les chaleurs s'enchaîner, s'arrêter puis reprendre 10 jours plus tard et ainsi de suite. En plus du caractère insupportable de ces vocalises (y compris nocturnes), les chaleurs à répétitions peuvent induire des infections utérines.

La seule solution est LA STERILISATION ! Elle supprime les comportements indésirables et rendra par la même occasion votre chat compatible à la vie de famille.

A quel moment faut-il stériliser ?

Le mieux est de le faire AVANT que les comportements "sexuels" apparaissent. Nous vous conseillons donc de procéder à l'opération avant 6/7 mois. Il n'est pas rare pour une femelle d'avoir des chaleurs dès 6 mois.

Selon des études, les castrations précoces ne semblent pas avoir de conséquence particulière. On peut donc tout fait castrer un chaton de 4 mois, hormis le fait peut-être que le stress induit par l'opération peut générer une faiblesse immunitaire...